à la Une
Publié dans Les tests

Performance Stylist Nike

15135667_10210762100112590_1434595238_n15151412_10210762100072589_1075496576_n15175585_10210762100032588_1430885887_n

15127435_10210742915392984_1200413550_o

Lire la suite de « Performance Stylist Nike »

Publicités
Publié dans Les tests

Let’s Run

 

Bonjour les filles,

Le site showroomprive nous a contacté il y a quelques semaines pour nous présenter leur vente privée Let’s Run  qui aura lieu du 26 septembre au 3 octobre. La vente privée contient un ensemble de marque de sport, avec de jolies promotions. L’une des marques présente dans la vente, MIZUNO nous a envoyé un ensemble de sport. Comme vous pouvez l’apercevoir, c’est CANONNNNN !!!!!!!

Le site Showroom nous a posé une question:

  • Quel est votre avis et vos conseils pour se surpasser et viser le marathon:

Bonne question, hihi

Déjà selon nous, le surpassement c’est le fait de sortir de sa zone de confort, d’aller vers l’inconnu. C’est une situation très étrange, incertaine, mais à la fois hyper méga trop excitante non ? l’inconnu nous intrigue.

Alors, pour aller vers ce fameux inconnu, que nous pouvons appeler ici, le marathon, il faut quelques conseils:

  1. Bien choisir son plan d’entrainement, et le suivre. C’est ce qui va vous permettre d’atteindre votre objectif marathon, mais aussi d’avoir confiance en vous, en vos capacités.
  2. Avoir confiance en soi, être toujours positif, et ne pas se laisser aller par la difficulté du défi.
  3. L’alimentation, bien évidemment manger correctement. Ce n’est un secret pour personne, avoir un alimentation variée et équilibrée.
  4. Le sommeil: Comme pour l’alimentation, le sommeil est super important, pour la récupération physique etc…

Tout ses facteurs vont vous permettre de vous surpasser et d’atteindre vos objectifs.

Nous avons bien évidement oublié d’autres facteurs, ou, conseils. Mais le principal c’est de vous éclater en course à pied, de prendre du plaisir 🙂

Merci Showroom privé pour cette jolie tenue.

Voici le lien de la vente privé « Let’s Run »: Let’s Run

 

Publié dans Les tests

Montre ONmove220 GEONAUTE

Hello hello tout le monde !!

Tout d’abord je voudrais remercier Decathlon pour leur proposition pour tester la montre ONmove220 de la marque GEONAUTE

Nous savons que beaucoup de personnes veulent acheter une montre, mais ne savent pas laquelle choisir, c’est vrai qu’elles ont toutes des caractéristiques différentes, mais également pas mal de points communs. Et il est parfois compliqué de trouver la bonne, celle qui nous correspond réellement (non je ne parle d’une personne mais belle et bien d’une montre pour courir….) Il était donc très intéressant pour nous de la tester pour ensuite vous faire part de notre ressenti ( attention en aucuns cas nous sommes là pour vous faire acheter une montre, que ce soit celle-ci ou une autre, nous ne sommes pas des professionnelles, mais juste la pour vous donner un feed-back avec notre propre expérience) 

-> Pour commencer je vais vous parler des caractéristiques de la montre. En effet, celle ci mesure la vitesse, la distance et l’allure, avec une réception rapide du signal GPS. Nous pouvons également faire des entrainements fractionnés. La montre est compatible avec les ceintures cardiofréquencemetres utilisant le protocole bluetooth Smart.                            En ce qui concerne les transferts des données, vous pouvez les transférer depuis un ordinateur en se connectant sur le site: start.geonaute.com et même sur le site decathloncoach.com                                                                                                                                    Vous pouvez également depuis un portable ou tablette (équipés de la technologie Bluetooth Smart). Il faut simplement télécharger l’application « myGeonaute connect ». Et après vous pouvez transférer vos données, les visualiser etc. 

-> Ensuite, niveau esthétique je trouve qu’elle est imposante (sur un poignet de femme en tout cas) je trouve que cela gâche un peu l’aspect visuel de la montre,malgré le fait qu’elle soit très légère. Pour ma part ce n’est pas une montre que je mettrais au quotidien. Certes ce n’est pas le but mais je sais que beaucoup de personnes aiment bien regarder le nombre de pas qu’elles font chaque jour etc. 

-> En ce qui concerne le signal GPS, je trouve qu’il est très long. Au moins 3-4 min à chaque fois avant que celui-ci soit détecté. Mais une fois trouvé, il ne le perd plus.                            Elle est très bien fait, assez facile à comprendre avec la notice d’utilisation, et je peux vous dire que ce n’était pas gagné avec moi….                                                                                               Son prix est de 89,99€, et est également disponible en bleue !

-> Pour mon ressenti, il y a beaucoup plus de points positifs que négatifs. En effet, je trouve que cette montre est complète, avec toutes les caractéristiques que l’on peut rechercher. Elle est simple à comprendre, facile à utiliser. La batterie tient bien. Je trouve le prix raisonnable par rapport à d’autres montres (encore une fois cela ne concerne que moi)                                                                                                                                                                     Les seuls points négatifs sont le fait que celle ci est vraiment imposante sur le poignet, et que le signal GPS est long à arriver. Cela ne dépend pas du lieu où j’ai pu tester la montre car ma soeur à une autre montre et celle ci à trouvé le signal très rapidement. 

-> Si vous ne savez pas quelle montre choisir, mais que vous ne voulez pas vous ruiner je vous la conseille. Avec un prix abordable et de bonnes caractéristiques je ne pense pas que vous seriez déçu.
Encore une fois, merci à Décathlon et Marine !!

Hortense ♥
Publié dans Non classé

Mon premier marathon

Tout commence en avril dernier à New York… Un matin, impossible de dormir (vive le jetlag) par conséquent nous avons eu la brillante idée de nous inscrire au marathon de Paris 2017. Pourquoi cette idée folle à seulement 21 ans? Tout simplement parce que nous savions que c’était ce que nous voulions faire, notre objectif ultime que nous avions en tête depuis bien longtemps. Les 10km c’était fait depuis un certain temps, le semi-marathon également. La suite logique des choses c’était bien sur le marathon. Nous avions un an pour nous préparer, ce qui était suffisant. Mais…. en Juillet j’ai proposé à Félicie d’en faire un à deux, ensemble, sans la pression d’un officiel.

À deux nous sommes capables de beaucoup de choses. Nous avons beau être soeur jumelle nous sommes complètement différentes et nous avons la chance de nous compléter sur beaucoup de points. Est ce qu’on était capable d’en faire un? Sans s’engueuler, en se soutenant, en restant à deux? La réponse est oui. Le dimanche 07 aout nous partions à deux à 7h30 du matin pour éviter les grosses chaleurs. Ici, dans notre maison du sud, le plat n’existe pas.. Montée-Descente-montée-descente pendant 42km195.  Pour ce premier marathon le chrono nous importait peu, nous voulions juste le finir. Nous avons du le faire en 5h.

Résumé du marathon: 

-réveil 7h. Je n’ai pas mangé avant, je me connais je sais que manger juste avant de courir n’est pas la meilleure solution pour moi. Je me prépare donc tranquillement.

-départ 7h30.

-du premier au 21ème km malgré les montées, nous courrions, nous rigolions, on chantait, on se racontait nos vies. Nous appréhendions un peu la suite car cela nous paraissait bizarre que tout aille aussi bien alors que nous enchainions montées/descentes, et la chaleur commençait à s’installer…

-du 21km au 35km j’ai commencé à avoir mal au genou (syndrome de l’essuie glace) donc nous avons entrepri de faire du fractionné car cela n’aggrave pas la douleur. Et pour me changer les idées nous avons décidé de jouer au jeu « qui est-ce? »… oui oui vous avez bien lu, nous jouions au « qui est ce ? » en courant, comme deux idiotes.

-du 35km jusqu’à la fin la c’était compliqué.. Je commençais à en avoir marre, j’avais super mal au genou. Vu que je suis un boulet (comme toujours) j’ai pris un sac à dos mais bien entendu j’étais en brassière, j’étais donc brulée, je saignais dans le dos, avec la sueur et la chaleur c’était génial. Félicie avait mal à l’aine, aux chevilles, fin bref les douleurs commençaient à arriver, et à se faire sentir. Mais nous savions que nous ne pouvions pas nous arrêter la, qu’il fallait qu’on le finisse, sinon nous allions le regretter. Là le physique n’était pas au beau fixe. Nous savions que maintenant c’était place au mental. Nous avons un peu ralenti (même si nous allions déjà pas bien vite) et marchions vite plutôt que courir. La fin était la, dernière ligne droite, en pleins soleil, on aperçu nos parents qui nous attendaient avec le sourire aux lèvres. Un bonheur de le finir.

Au niveau du ravitaillement nous avions pris des pattes de fruits, des gâteaux hyper protéines, des barres « isostar» pour favoriser notre énergie. Félicie mangeait tout les 5km environ, et moi tout les 10km. Si je mange trop souvent j’ai des points de cotés. C’est même Fel qui m’obligeait à manger car lorsque je cours je ne ressens pas le besoin de manger, et sur les longues distances c’est assez contraignant… En plus de cela nous avions chacun dans notre sac une gourde de 2litres d’eau.

Feed back post marathon: 

30min après nous ne savions plus bouger, nous arrivions même plus à nous déshabiller. Pendant près de 2h  je n’arrivais plus à lever les bras tellement j’avais mal dans le haut du dos. Ensuite nous sommes restées dans la piscine pendant une bonne heure pour nous rafraîchir et en sortant ça allait déjà mieux.

Le lendemain bien sur des courbatures mais je m’attendais à pire. Et le surlendemain plus rien à part mon mal de genou mais bon cela était à prévoir… Donc feed back plutôt positif.

Aujourd’hui, 5 jours après, je n’ai toujours pas repris la course à cause de mon genou. Mais j’ai repris le renforcement et je nage beaucoup. Petit à petit on reprend les bonnes habitudes.

Pour conclure tout cela je voulais juste vous faire part de mon ressenti: Je suis très rarement fière de moi, pour ne pas dire jamais. Je partais dans un seul but, le finir. Que ce soit en courant, marchant même en rampant je savais que devais et que j’allais le finir. Je n’avais pas fais d’entraînement spécifique, je ne devais même pas courir à cause de mon genou. Je courrais régulièrement voir même quotidiennement mais jamais plus de 21km.  Mais je savais également que je devais faire quelque chose de ce style pour être fière de moi. Pour me dire que j’en suis capable.  Maintenant que celui ci est fait, je peux le dire, je suis marathonienne.

Je n’ai pas de secret, quand vous avez un objectif en tête donnez vous les moyens de le réaliser. Si il y a bien une chose que l’on ne peut pas vous prendre c’est le mental. Et je sais que cette petite chose je l’ai. Et c’est le plus important. Croyez moi, en osant, en allant de l’avant nous sommes capables de beaucoup de choses. Plus que l’on peut imaginer.

Hortense. ♥ 

Publié dans Non classé

Ma motivation pour le sport

Je crois que là question que tout le monde se pose (que ce soit homme ou femme) est la suivante: comment se motiver à faire du sport sur le long terme?
Mais personne n’a réellement trouver la réponse.
Je pense que chaque individu à sa propre motivation. Que celle ci dépend de son tempérament, et de sa « relation » avec le sport.
Je vais vous faire part de la mienne, et qui sait? Peut être que celle ci va en motiver plus d’un….
J’ai toujours été sportive, depuis que je suis petite je fais du sport. Que ce soit collectif ou individuel, en club ou par mes propres moyens. Être dans une famille de sportif est un avantage.
Mais bien entendu la motivation n’a pas toujours été présente. Il m’est arrivée de douter, de me demander pourquoi je fais tout ça, dans quel but.. De me poser beaucoup de questions sur ma passion pour le sport, et qu’est ce que cela m’apporte?
Et bien, la réponse n’est pas si compliquée que ça… J’ai besoin de ma dose de sport chaque jour, le sport m’aide au quotidien. C’est bête à dire mais pour moi le sport c’est vital. Si on me l’enlève je ne suis plus la même. Oui on peut le dire, c’est comme une drogue.
J’essaye d’en faire au quotidien, et minimum 5 jours par semaine. C’est une simple habitude à prendre, rien de bien compliqué.
Le sport permet de m’épanouir, de me changer les idées. Pour d’autres c’est la musique, les magasins, ou je ne sais quoi, et bien pour moi c’est le sport.
Quand je me suis fais opérer au mois d’avril je n’étais pas bien, de mauvaises humeurs, je ne faisais rien de mes journées, je me demandais même pourquoi me lever le matin. C’est la où j’ai compris combien le sport est important pour moi. Et les bienfaits que celui ci m’apporte.
Beaucoup de personnes me demandent comment je fais pour me réveiller les matins pour aller courir, pour aller à la salle dès l’ouverture ou encore pour me réveiller « tôt » un dimanche.
Sachez que c’est moi qui est décidée de cette vie, personne ne me l’a imposé, c’est moi qui décide du sport que je fais chaque jour. Si un matin je ne me sens pas capable d’aller courir ou autre je n’irais pas. J’essaye tout de même d’écouter mon corps.
J’ai toujours un objectif en tête, une fois que celui ci est realisé je m’en donne un autre. Je déteste l’échec, je me donne toujours les moyens d’y arriver, et tant que celui-ci n’est pas réalisé je continue à travailler pour. C’est mon tempérament… J’ai toujours été comme ça que ce soit pour le sport ou autre chose.
Je ne pourrais pas vivre sans objectifs, je me demanderai pourquoi je suis là, ce que je ferai de mes journées. J’ai toujours besoin de compétition, même face à moi même, le besoin de me surpasser, de me prouver que je suis capable de quelques chose est plus fort que tout.

La seule chose que je peux vous dire, le seul conseil pour vous motivez au long terme c’est de vous donnez des objectifs à la fin de chaque mois, ou d’une certaine période. Réalisable bien sur… Il ne faudrait pas vous dégoûtez dès le début! Et de vous donnez les moyens d’y arriver.
Beaucoup de personne commencent à fond et sont motivées à faire du sport 2h par jour, entamer un régime draconien et du jour au lendemain rat le bol général et plus rien du tout… C’est inutile, et pire que tout, car tous vos efforts auront servi à rien.
La meilleure des solutions, en tout cas la mienne (je ne sais pas si c’est la meilleure pour tout le monde… )
C’est de commencer doucement, d’y aller petit à petit. Ne pas se dégoûter dès le début. Il faut savoir écouter son corps, que ce soit au niveau du sport ou de l’alimentation. Ne pas culpabiliser si vous loupez une séance pour une soirée entre amis ou autre.. Il ne faut pas que ce soit quotidien bien sur mais une séance annulée de temps en temps ne va pas vous mettre de bâtons dans les roues pour atteindre vos objectifs. Il est important de se faire plaisir pour ne pas abandonner. Et surtout surtout (surtout surtout….) gardez en tête vos objectifs. Ne vous découragez pas dès le premier obstacle. Ni même le deuxième.. La vie est faite de haut et de bas, et le meilleur moyen de se venger c’est de réussir se qu’on entreprenant même si ça prend du temps.
N’oubliez pas: Plus le chemin est long, plus la victoire est belle. ♥                    

Hortense,

Hort

Publié dans Non classé

AquabyParis

Hi,

Comme vous l’avez peut-être vu sur instagram, je suis sur Paris pour une petite semaine. Quel plaisir de pouvoir encore et encore découvrir notre jolie capitale. J’ai eu la chance d’avoir été contacté par Lucie qui travaille pour AquabyParis pour faire une seance 😀

→Qu’est-ce qu’AquabyParis ? 

DSC_0211.JPGTout simplement, du vélo dans l’eau.

→Notre séance:

Nous avons fait un cours de 50 minutes, pour muscler tout le corps. La séance était pleine, un coach, et c’est partie. Je n’avais jamais fais de vélo dans l’eau, je me suis beaucoup amusée. C’était très intense mais accessible par tous. Une très bonne musique, et de bons conseils de la part du coach =)

—Les points positifs: 

Très beau lieu, très propre, le coach explique super bien les mouvements à effectuer, tout est fait pour que le sportif se sente bien, le personnel qui est très accueillant et gentil, mais sans oublier  LE SAUNA !!!!!!!!

—Le point négatif:

Il n’y a pas de vestiaire, il faut se changer devant les autres personnes qui vont assister au cours. Certes, ce n’est pas un très gros point négatif, mais… je suis quelqu’un de pudique, et ca m’a un peu gêné. Mais après tout, nous sommes toutes faites de la même manière 😉

Encore merci Lucie pour ton invitation, et merci à l’équipe.

http://www.aqua-by.com

Pour toutes celles qui souhaitent y aller voici un code promo de – 15euros: 

RBYTAQUA